Je PARIS-MADA

Publié le par xavier

train

Train de banlieue,
mouvement d'essieux,
esprit dans les cieux,
je me sens vieux ...

Ce matin, au milieu
des "fins de nuits",
ces dames et messieurs,
qui telles des formes
de zombies uniformes,
dorment sans lit;
je me suis dit,
c'est aussi ça Paris !

Je ne nie pas
la beauté de la ville,
mais je suis las,
je rêve de la quille ...

Je suis très techno
et pas pour le retour
de vieux idéaux ;
il faut avancer toujours !

Mais je lance un SOS...
Vous les lève-tôt,
ceux qui ont faim de la nuit,
c'est ça la vie ?

Mes paupières flottent,
je pars déjà,
je suis à Mada,
mon esprit trotte.

Courte parenthèse,
la trêve du rêve...

PS: j'ai écris ce petit poême dans le train Paris-Bourges après avoir pris le train de banlieue à 5h du matin pour rejoindre Paris.

Laisser un commentaire vocal Votez

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article